Vous êtes ici

Brexit, la dynamique de la Place de Paris s’accélère

Le mardi 11 juillet, à l’occasion du 1er jour des Rencontres Financières Internationales de Paris EUROPLACE, le Premier ministre Edouard PHILIPPE a souligné l’engagement du gouvernement à développer l’attractivité de la Place de Paris au bénéfice de l’ensemble de l’économie française et de l’emploi, et à faire de Paris la place leader de l’Union Européenne

Le Premier ministre a rappelé les dispositions qui seront intégrées dès le projet de loi de finance 2018 : la suppression de la tranche marginale supérieure de la taxe sur les salaires appliquée au secteur bancaire, la suppression de l’extension de la taxe sur les transactions financières aux transactions intra-journalières, la refonte de l’ISF pour favoriser l’investissement dans l’économie productive, le prélèvement fiscal sur les valeurs mobilières limité à un taux uniforme d’environ 30%, et la réduction progressive de l’impôt sur les sociétés. L’objectif réaffirmé par le Premier ministre est d’apporter plus de visibilité et de lisibilité aux dispositions fiscales.

Le Premier ministre a réaffirmé la volonté du gouvernement de réformer et d’assouplir le marché du travail et d’éliminer la surtransposition des directives européennes en droit français. Sur le plan des infrastructures d’accueil, il a confirmé le projet d’ouverture de 3 lycées internationaux et l’accélération du projet de la ligne CDG Express.

« Nous engageons une démarche résolue avec constance et détermination afin que l’attractivité de la Place de Paris soit renforcée par tous les moyens, et que Paris, l’Ile-de-France, et la France se portent mieux dans les années qui viennent. C’est pour nous un défi majeur », a déclaré Edouard PHILIPPE en clôture de son intervention.

Stuart GULLIVER, Directeur général de HSBC Holding, intervenant lors de la conférence, a souligné qu’en cas de hard Brexit, 1.000 postes actuellement basés à Londres seront relocalisés à Paris. Il a rappelé que la France dispose d’une économie de taille globale, avec une véritable masse critique, et d’un système bancaire résilient et profitable. La Place de Paris dispose en outre de la présence de grands clients internationaux, actifs sur les marchés de capitaux. Il a jugé que les réformes annoncées par le gouvernement français étaient très positives.

Jamie DIMON, PDG de JP Morgan Chase, intervenant dans le même panel, a mentionné que son groupe se prépare à un hard Brexit qui correspond par ailleurs à ce que souhaitent les Anglais. En conséquence, il est anticipé que des emplois se déplaceront vers des hubs européens et que les places les plus attractives seront celles qui apporteront de la cohérence, un cadre réglementaire et de la

stabilité. Il a jugé que l’élection d’un nouveau Président en France pro-business était un atout fort. Paris a des avantages déterminants dans les technologies et un cadre de vie attractif.

Frédéric OUDEA, PDG de la Société Générale, a déclaré qu’« à ce stade, il semble clair pour la Société Générale qu’il sera nécessaire de relocaliser un certain nombre de postes dans la zone euro. Dans ce scénario, à la lumière des décisions prises par le gouvernement, nous concentrerons les relocalisations en France. Ce mouvement concernerait 300 à 400 postes sur les 2.000 actuellement à Londres. »

Gérard MESTRALLET, Président de Paris EUROPLACE a salué « le momentum historique » dans lequel ces Rencontres de Paris EUROPLACE s’inscrivent avec la mise en place par le gouvernement, dans un délai particulièrement court, d’un plan d’action ambitieux pour l’attractivité de la Place de Paris, dans le contexte du Brexit.

Il a déclaré : « Paris EUROPLACE salue les nouvelles mesures annoncées en faveur d’une plus grande flexibilité du droit du travail, d’une réduction des charges fiscales notamment via la réduction de la taxe sur les salaires, et en matière de fiscalité de l’épargne. Ces mesures constituent un ensemble très significatif qui répond aux attentes des entreprises internationales qui réfléchissent à la possibilité de relocalisations vers Paris. »

Les Rencontres Financières Internationales de Paris EUROPLACE réunissent les 11 et 12 juillet à Paris plus de 2.500 participants de l’industrie financière européenne et mondiale. Plus de 50 pays y sont représentés.

 


A propos de Paris EUROPLACE : Paris EUROPLACE est l'organisation chargée de développer et promouvoir la Place financière de Paris. Elle fédère l’ensemble des parties prenantes : entreprises, investisseurs, intermédiaires bancaires et financiers, autorités publiques et de régulation, professions juridiques et comptables, sociétés de conseil, soit plus de 400 membres.

LinkedIn : Paris EUROPLACE

Twitter : @europlace


Contact presse :

Arnaud de BRESSON

Paris EUROPLACE

Tel : +33 1 70 98 06 30

e-mail : bresson@paris-europlace.com