You are here

Les places financières française et italienne appellent à une négociation rapide et claire sur la sortie du Royaume-Uni de l’UE et à une consolidation de l’Europe financière

Paris, 19 juillet 2016 - Les associations professionnelles et grands établissements du secteur financier français et italien (banque, assurance et gestion d’actifs), réunis ce jour à Paris à l’occasion du Dialogue franco-italien sur les Services financiers, ont exprimé leur profond soutien aux victimes de l’attaque meurtrière de Nice et à leurs proches.

En ce qui concerne la négociation à venir entre l’Union européenne et le Royaume-Uni, les parties française et italienne convergent sur les orientations suivantes :

  • l’urgence de décisions, avec notamment la mise en application rapide de l’art. 50 du Traité de l’UE, car une incertitude prolongée serait extrêmement pénalisante pour l’activité économique et financière,

  • l’aboutissement à un accord clair, sans ambiguïté d’interprétation, qui respecte l’intégrité du marché intérieur,

  • l’application du régime de pays tiers pour le Royaume-Uni, comme pour les autres partenaires économiques de l’UE, avec en conséquence la perte du passeport européen pour les entreprises situées au Royaume-Uni,

  • l’assurance d’un « level playing field », en matière de réglementation prudentielle et de supervision par les agences européennes, avec une réciprocité en matière d’exercice des activités financières. 

Voir le communiqué de presse